SANFIC 2020 sera 100% digital et gratuit ! – Institut français du Chili

SANFIC 2020 sera 100% digital et gratuit !

Par Safia, vendredi juillet 31st, 2020
au
Quand :
16 août, 2020 @ 12:00 – 23 août, 2020 @ 9:00
2020-08-16T12:00:00-04:00
2020-08-23T21:00:00-04:00
SANFIC 2020 sera 100% digital et gratuit !

Du 16 au 23 août, le Festival International de cinéma de Santiago-Sanfic 2020 déclinera sa 16ème édition de manière entièrement digitale et gratuite en raison de la pandémie. Un total de 84 films est programmé, tous primés dans les festivals internationaux les plus prestigieux. En plus des projections, il y aura des conférences et des débats avec des cinéastes.

Info complète et accès aux films : www.sanfic.com 

Retrouvez ci-dessous la programmation française :

ROUBAIX, UNE LUMIÈRE d’Arnaud Depleschin, 119min, disponible le 21 août

Avec Léa Seydoux, Sara Forestier, Roschdy Zem et Antoine Reinartz.

À Roubaix, un soir de Noël, Daoud le chef de la police locale et Louis, fraîchement diplômé, font face au meurtre d’une vieille femme. Les voisines de la victime, deux jeunes femmes, Claude et Marie, sont arrêtées. Elles sont toxicomanes, alcooliques, amantes…

CHAMBRE 212 de Christophe Honoré, 86min, disponible le 16 août

Avec Chiara Mastroianni, Benjamin Biolay, Vincent Lacoste, Camille Cottin, Carole Bouquet, Harrison Arevalo, Kolia Abiteboul et Marie-Christine Adam.

Après 20 ans de mariage, Maria décide de quitter le domicile conjugal. Une nuit, elle part s’installer dans la chambre 212 de l’hôtel d’en face. De là, Maria a une vue plongeante sur son appartement, son mari, son mariage. Elle se demande si elle a pris la bonne décision. Bien des personnages de sa vie ont une idée sur la question, et ils comptent le lui faire savoir.

PAPICHA de Mounia Meddour, 110min, disponible jusqu’au 23 août

Avec Lyna Khoudri, Shirine Boutella, Amira Hilda Douaouda, Yasin Houicha et David Ohayon

Alger, années 90. Nedjma, 18 ans, étudiante habitant la cité universitaire, rêve de devenir styliste. A la nuit tombée, elle se faufile à travers les mailles du grillage de la Cité avec ses meilleures amies pour rejoindre la boîte de nuit où elle vend ses créations aux ” papichas “, jolies jeunes filles algéroises. La situation politique et sociale du pays ne cesse de se dégrader. Refusant cette fatalité, Nedjma décide de se battre pour sa liberté en organisant un défilé de mode, bravant ainsi tous les interdits.