Conférence « Conflits socio-environnementaux au Chili : exemples de Pascua Lama et Til Til » – Institut français du Chili

Conférence « Conflits socio-environnementaux au Chili : exemples de Pascua Lama et Til Til »

Par Safia, mercredi juillet 31st, 2019
au

Mathilde Allain et Antoine Maillet, chercheurs en science politique, animeront la conférence Conflits socio-environnementaux au Chili : exemples de Pascua Lama et Til Til.

PRESENTATION
Les conflits socio-environnementaux occupent une place centrale sur la scène politique au Chili depuis le début des années 2010. Mathilde Allain et Antoine Maillet, deux chercheurs en science politique, rendront compte de leurs travaux sur le sujet depuis une perspective transversale et historique. Ils aborderont entre autres les cas de Pascua Lama, projet minier d’extraction d’or et de cuivre dans la Région d’Atacama et celui de Til Til, projet de stockage des résidus toxiques. Ils analyseront les différentes mobilisations générées par ces conflits, leurs résultats et le statut particulier de « zones de sacrifice », espaces qui concentrent une grande quantité d’industries polluantes et qui affectent les communautés les plus vulnérables.

Mardi 13 août 2019, 19h
Institut français du Chili
Francisco Noguera 176, Providencia
En français – entrée libre dans la limite des places disponibles

Mathilde Allain
Docteure en science politique et chercheure associée au Centre Emile Durkheim de Bordeaux. Ses travaux lui ont permis de porter une réflexion sur les mobilisations paysannes en Colombie et leur articulation à divers réseaux de solidarité internationale, thème sur lequel elle a réalisé plusieurs terrains auprès d’organisations paysannes, afro-descendantes et de défenseurs des droits de l’Homme. Poursuivant cette réflexion sur les mobilisations autour des enjeux liés au territoire, elle a mené une première recherche au Chili sur le rôle des mouvements de défense de l’environnement dans la construction de la politique énergétique chilienne avant d’intégrer le Centre d’Etudes du Conflit et de la Cohésion Sociale-COES en 2017.

Antoine Maillet
Docteur en science politique et Professeur Assistant à l’Institut des Affaires Publiques de l’Université du Chili depuis 2014, où il dirige le Master en science politique. Il participe au projet Fondecyt « Néolibéralisme Hybride », où il aborde les jeux complexes par lesquels les politiques publiques se transforment du fait de l’incorporation de nouveaux acteurs porteurs de discours et idées innovants. Aussi, il travaille depuis 2015 avec l’Université des Lacs sur les conflits socio-territoriaux au Chili, notamment au sein du projet « Ce que les conflits produisent », projet affilié au COES (Centre d’Etudes du Conflit et de la Cohésion Sociale) en 2017.